vendredi 2 août 2013

Critique Le secret de l'Immortelle d'Alma Katsu

Le secret de l'Immortelle
Alma Katsu
Le Pré aux Clercs
Ma note : 5/5 ♦ 480 pages ♦ 21€ 


Résumé éditeur : 
Amour, magie, tragédie... Un grand voyage sur la face obscure de l'amour romantique, une aventure inoubliable.
Luke Findley est médecin à St Andrew, une petite ville perdue du nord de l'État du Maine. Ce soir-là, quand il prend son service à l'hôpital, il s'attend à une nuit comme les autres. Mais au lieu de cela, Lanore McIlvrae entre dans sa vie – et la transforme pour toujours.
Car Lanny est une femme au passé chargé... Son histoire, où l'amour se mêle à la trahison et transcende la mort, a commencé au début du XIXe siècle dans une petite communauté puritaine au nord des États-Unis. Là, à douze ans, Lanny a décrété que Jonathan, d'une beauté exceptionnelle, serait l'homme de sa vie.
Séduction, obsession, passion, décadence, perversité et brutalité, la vie de Lanny traverse les siècles sans parvenir à apaiser ses démons...

Après une carrière dans le renseignement pour des agences gouvernementales américaines, Alma Katsu se consacre aujourd'hui à l'écriture. Elle est diplômée de l'université de Brandeis, où elle a étudié avec John Irving. Sa trilogie connaît un vif succès aux États-Unis et à l'étranger.

Ma lecture :
La lecture de ce livre fût un vrai régal. C'est une formidable réussite. Pour moi, Alma Katsu est le digne successeur d'Anne Rice ! J'ai même préféré... 

A partir de l'oeuvre de celle-ci, on enlève les vampires, le sang, et la violence, et on garde l'immortalité, le goût du détail (surtout sur les descriptions et les sentiments), la sensualité, et le don pour entraîner le lecteur dans un monde fantastique. La recette est là, pour ce nouveau succès du genre, un peu long à démarrer, le temps que les rouages de l'intrigue s'imbriquent, que le suspens s'installe... et le mystère opère On ne peut plus le lâcher. (Sur moi, réussite totale !) 

Luke est un personnage que l'on a du mal à apprécier et à cerner au début, mais le récit entrecoupé de flash back (très bien répartis) porté sur Lanore, apporte un concept intéressant de part son audace et sa très judicieuse introduction dans le récit, sous forme de souvenirs racontés. 

La sensualité est omniprésente dans ce roman, entre Lanny, adolescente, qui se pose des questions sur la sexualité, et ses aventures au sein d'un groupe de dangereux séducteurs qui viennent à abuser de leurs dons ... Un côté décadent qui vient longtemps après l'importante et chaste description de la pureté et de la beauté de Jonathan, mais qui apporte une touche de surprise, autant que de mystère, en totale rupture avec la sage première partie. Toute cette omniprésence de Jonathan dans le récit montre très bien l'importance du jeune homme dans la vie de Lanore, et dans ses sentiments... On en vient nous même à devenir affreusement curieux sur sa vie intime. La sexualité, quand à elle, est juste assez avancée pour servir l'amour, ou au contraire la brutalité propre au récit douloureux de la vie de certains personnages. Tout est frustration, entre amour désiré et amour non assouvi. Cette frustration qui renvoie au pouvoir du désir... 

Le côté fantastique, que j'ai beaucoup aimé de par son originalité, est distillé par petites touches,de façon originale, sans trop de monstres ou d'extravagance, comme on y est habitués. Seuls la magie et le mystère sont présents, de façon suffisante ! 

L'écriture presque historique, truffée de références et de descriptions propres aux régions et aux époques, a mis en avant un goût et un soin du détail, ainsi qu'un talent dans la description chez Alma Katsu. Même en changeant d'univers (on passe des fermes froides aux luxueux manoirs !) l'auteure a su rester cohérente et entraîner le lecteur dans son délicieux récit. 

Enfin, ne pensez pas que vous allez être pris dans une "simple" histoire d'amour à deux personnages ! Car des familles vont s'interposer, des amants, des jaloux, des étranges immortels, des trahisons et des malédictions.. .Autant d'étrangetés représentées par une grande fresque de personnages intéressants et complexes juste comme il faut, parmi lesquels il n'est jamais difficile de se repérer. 

J'ai aimé les retournements de situation et les surprises qui m'ont semblé vraiment inattendues. J'ai aussi beaucoup apprécié de ne pas mettre dans le schéma habituel "Séducteur + immortalité = Vampires". Je ne trouve pas de fausse note après ma lecture, que j'ai apprécié tout du long et que j'ai regretté avoir terminé. C'est un remarquable récit, une prouesse de sensualité et d'amour servie par une écriture de qualité. Une auteure et une trilogie à découvrir absolument.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez moi un commentaire et je vous répondrai en retour !
Merci pour votre passage ici et à très vite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...