mardi 13 janvier 2015

Le garçon de l'intérieur de Benoit Séverac

Le garçon de l'intérieur
Après - Silence
Benoit Séverac
Syros - Rat noir
Ma note : 4/5 ♦ 128 pages ♦ 14,50€

Résumé éditeur : 
Un petit village viticole alsacien où tout le monde se connaît. Des vignes tronçonnées. Un accident de la route suspect. De vieux secrets de famille. Neuf mois après l'accident qui l'a rendu sourd, Jules passe ses vacances avec sa famille en Alsace Il sympathise avec Rémi, un jeune sourd de naissance dont il devient inséparable, et cherche à se faire remarquer de la piquante Camille, quitte à se mêler de ce qui ne le regarde pas ... 

Ma lecture : 
Avec Silence, j'avais découvert un très bon court roman-société sur le handicap et la drogue, qui décrivait assez bien l'influence des petits dealers parmi les adolescents. J'avais relevé l'aspect alertant du texte, utilisant des mots maîtrisés et efficaces pour sensibiliser aux inégalités, aux différences, à la consommation ou à la tolérance. 

J'ai été agréablement ravie par ce deuxième tome. J'ai trouvé que l'auteur et son héros évoluaient dans le bon sens, c'est à dire que la direction prise était aussi judicieuse qu'intéressante. En effet, dès le début du récit on sent que l'histoire de Jules sera d'avantage axée sur sa vie de jeune garçon adolescent que celle du jeune homme handicapé par sa nouvelle surdité. 
Peu à peu, Jules assimile son handicap, si bien que celui-ci passe au second plan dans l'intrigue. Au premier plan, on retrouve toujours, avec satisfaction et soulagement, les tracas de la vie d'adolescent de notre héros. : ses préoccupations, ses amours, ses aventures. Mais aussi sa soif de vérité, ranimée. Comme lorsque de la recherche de son passé immédiat dans le premier tome ... 

Second tome, seconde enquête : aux côtés de Jules, on découvre un pan méconnu de l'Histoire Française, Notre Histoire. On se pose des questions, on obtient pas toutes les réponses ... Sur ce mystère autour de la France occupée. En Alsace, les "collabos" semblent être un sujet sensible, peut être tabou ou ancré dans les familles, tellement que les Français hors Alsace sont appelés "Français de l'intérieur" !  Bien vite, on va se rendre compte que remuer les mystères du passé est douloureux, et parfois dangereux ... Car parfois, mieux vaut ne pas savoir ce qui s'est réellement passé, et ne pas trop remuer les affaires du passé ! 

Concernant la narration, le ton est toujours aussi juste, les pensées crédibles et propres à ce qui se passe dans la tête de cet ado. Ses envies sont déjà vues (avoir une vie normale, s'amuser avec ses amis, avoir une copine ...) mais mises à mal par son accident et ses conséquences.
Dans ce tome-ci, le rythme est beaucoup plus prenant : alors que le premier opus était dans l'exploration des souvenirs, celui-là est dans le présent et l'action. Il s'agit d'une enquête dans laquelle Jules n'est plus passif, ce n'est plus la victime qu'on écoute, mais c'est lui qui mène les recherches et délie les langues ... Alors même qu'il est sourd ! 

Enfin, le fait, pour Jules, de créer une amitié avec un autre adolescent sourd et sa famille est véritablement porteur d'espoir et d'avancée pour cet ado : on retrouve la sensibilisation de l'auteur envers les jeunes pour leur montrer qu'ils ne sont pas seuls... On a la joie d'assister à l'évolution d'un jeune homme handicapé mais qui affronte son handicap et semble être en bonne voie pour, comme il le souhaite, vivre comme les garçons de son âge, en s'acceptant. Ce nouveau récit, qui incarne une acceptation autant qu'une transition, nous donne encore une fois l'envie de suivre la suite des aventures de notre Jules ! 

10694885_10204618827169323_918588559_n
1/35

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez moi un commentaire et je vous répondrai en retour !
Merci pour votre passage ici et à très vite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...