samedi 14 décembre 2013

Les Héritiers de l'Aube de Patrick Mc Spare

Les Héritiers de l'Aube
Patrick Mc Spare
Editions Scrineo 

Ma note : 4/5 ♦ 400 pages ♦ 16,90€

Résumé éditeur :
Arrachés à leurs époques respectives, de jeunes gens aux pouvoirs occultes latents cherchent à retrouver une mystérieuse Pierre d'Émeraude avant les Forces du mal. Alex, dix-huit ans, australien du XXIe siècle, descendant de Raspoutine ; Tom, douze ans, anglais du XIXe siècle, du sang de Nicolas Flamel ; Laure, vingt-deux ans, française du XVIIIe siècle, parente du comte de Saint-Germain ; Beatriz, quinze ans, espagnole du XVIIe siècle, de la lignée de Nostradamus. Ils sont les quatre premiers Héritiers contraints par un Merlin impitoyable de se lancer dans une course-poursuite à travers les âges. Passant d'une Porte druidique à une autre, ils vont apprendre à se connaître et à maîtriser leurs incroyables talents. Pourtant, que ce soit en pleine Guerre de Cent ans, à la cour de Louis XIV ou dans le San-Francisco des années 1900, le Mal prend bien des visages. Car le démon Hermès Trismegiste qui peut prendre n’importe quelle apparence suit à la trace les Héritiers et peut compter sur l'aide de créatures maléfiques cachées parmi les mortels. Dans cette quête et ce combat pour la survie du monde, il n'y aura pas de quartier. Les Héritiers le savent. Et ils l'acceptent.

Ma lecture :
C'est le résumé très fantastique qui m'a donné envie de lire Les Héritiers de l'Aube. Comme avec Les Lumières de Haven, de Pauline Bock, l'histoire mettait en scène des ados enlevés séparément à leur monde et se retrouvant pour affronter un destin commun. Ici, les trois héros viennent d'époques différentes et on découvre très vite que ce sont des descendants des "primo sorciers", les sorciers les plus connus de la littérature. Perdus en pleine guerre de cent ans pour sauver leurs vies et confrontés à un nouveau destin, ils doivent apprendre à apprivoiser leurs nouvelles capacités d'"héritiers".

Nous voilà en l'an 1411, en plein Moyen-âge, et conflit des Bourguignons contre les Armagnacs. Parallèlement à ce contexte historique que nous connaissons mal, Merlin envoie ces héritiers trouver la Pierre d'Emeraude, déjà recherchée par un dangereux démon appelé par des noms différents : une première difficulté pour enregistrer les informations ... 

J'ai trouvé les héros intéressants, et leur manière d'apprivoiser leurs capacités bien développées, en comptant les difficultés de Tom à développer son pouvoir psychique à cause des railleries du vilain Alex. Alex, c'est le personnage de notre époque, hautain et insupportable à cause de toutes ses remarques à ses camarades.  Sans cesse à se plaindre, je l'ai trouvé très humain et vrai, cela change d'avoir un personnage qui n'est pas parfait, mais se rapproche de nos ados (surtout avec ses nombreux râteaux !) , cependant je pense qu'Alex peut être trop difficile à vivre pour certains lecteurs, comme s'il avait été imaginé pour être détesté ! Par contre, j'ai adoré Laure, ses facilités pour maîtriser les dons liés à l'équilibre (le tir à l'arc, le lancer de couteaux, l'acrobatie...) et le fait qu'on ne sache pas encore beaucoup de choses sur elle, comme pour laisser des pistes à explorer dans les tomes suivants. Enfin, les personnages utilisent un langage propre à leur époque, ce qui est vrai bon point !

Malheureusement, même si je connais avoir appris de nouvelles choses sans m'en rendre vraiment compte, le côté trop historique m'a tout de même embêtée. Je n'aime pas beaucoup les romans historiques à la base, et je pensais que le côté jeunesse, et magie, me ferait vraiment apprécier. Heureusement, cela m'a tenue assez en haleine pour finir ! Mais pas assez pour véritablement accrocher. 

Les différents personnages et les intrigues liés à l'histoire des Bourguignons et les Armagnacs étaient un peu trop nombreux et cela créait parfois un effet de confusion, il était dur de retenir qui était qui et dans quelle famille il se trouvait. Pour moi, le fil était trop sensible et faible, il était trop difficile de tout comprendre, surtout pour un public jeunesse, je n'arrive même pas à me mettre à leur place de mon point de vue de jeune adulte parfois un peu larguée. 

Le style de l'auteur ne m'a pas peut être pas convaincue : trop fouillé et recherché du côté historique, il semble avoir négligé le côté affectif avec les personnages, auxquels je n'ai pas réussi à m'attacher. Afin de traiter un sujet aussi développé, et peut être trop ambitieux pour des ados, je pense que proposer des héros nous permettant de ne pas lâcher le fil est essentiel ! Ce qui, ici, était à deux droits de réussir, et m'a donné envie de tout de même tenter la suite, un peu plus tard... peut être quand j'apprécierai un peu plus les romans historiques ! 

6/35

1/12

3 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL avec une dédicace en plus :) Il faut que je le sorte !!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui il serait temps, et puis j'aimerai avoir ton avis ! :D

      Supprimer

Laissez moi un commentaire et je vous répondrai en retour !
Merci pour votre passage ici et à très vite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...